Comment ne pas tomber malade au Pérou ?

Avec l’altitude, le niveau d’hygiène qui n’est pas forcément de qualité et les variations climatiques, les chances de tomber malade au Pérou sont élevées. L’endroit abrite pourtant des lieux uniques qui plairont aux randonneurs et vacanciers à la recherchent de calme et de quiétude. Si vous prévoyez de partir en voyage au Pérou pour différentes raisons, sachez qu’il est tout à fait possible de prendre les précautions nécessaires pour éviter de tomber malade durant votre séjour.

A éviter pour ne pas tomber malade au Pérou

La première chose à éviter durant votre voyage au Pérou est de boire l’eau du robinet. Si possible, buvez uniquement de l’eau en bouteille. Si cela se révèle assez compliqué là où vous vous trouvez, avant vos randonnées et balades, prenez au moins le temps de faire bouillir l’eau que vous allez consommer pour la journée. L’autre solution est de ramener avec vous une bouteille capable de filtrer l’eau instantanément. De nombreux sites et magasins en vendent à petit prix. Les modèles sont, également, très diversifiés afin de répondre à chaque besoin. Cela vous évitera de boire de l’eau contaminée ou ne pouvant être digérée par votre système. 

Les règles d’hygiène à respecter 

Lorsque vous voyagez, forcément vous toucherez des barres, des supports et tout autre objet pas toujours très propres. Vous ouvrez des portes, serrez la main des gens ou touchez tout simplement vos cheveux avec lesquels vous vous êtes assoupis dans le bus. Pour éviter de tomber malade au Pérou, il est fortement conseillé de se laver régulièrement les mains. Si possible, ne vous séparer pas d’un petit savon et d’une petite serviette de voyage. Vous pouvez, également, choisir d’amener des gels désinfectants.

Conseils pour rester en bonne santé au Pérou

Les restaurants au Pérou ne manquent pas. Vous en trouverez à chaque coin de rue. Il est, cependant, important de bien choisir où vous allez manger. Cela vous évitera de devoir passer votre soirée aux toilettes. Les stands dans la rue sont déconseillés. Il en est de même pour les buffets et tous ceux qui servent des snacks et repas non bouillis. Si bien sûr vous êtes habitués à manger dans ce genre de restaurations ou à voyager dans des destinations plus ou moins exotiques, les risques d’être contaminées sont moins élevées. Concernant la possibilité de manquer d’oxygène face à l’altitude, l’idéal est d’organiser en amont votre itinéraire. Pensez à passer progressivement d’une ville à une autre pour laisser à votre corps le temps de s’adapter à la hauteur.

Les meilleurs itinéraires pour 10 jours au Pérou
Les conditions climatiques au Pérou